Préserver l’autonomie et ouvrir les résidences ARPAVIE vers l’extérieur

Préserver l’autonomie et ouvrir les résidences ARPAVIE vers l’extérieur

Vous avez certainement participé à l'organisation de nombreuses animations au sein et à l'extérieur de votre résidence. Sachez que tout cela est possible grâce à la mise en place d'un forfait autonomie. Mais savez-vous vraiment ce qu'est un forfait autonomie et comment il est mis en place ?

Le forfait autonomie a été mis en place par la loi d'adaptation de la société au vieillissement du 28 décembre 2015. Cette aide est gérée par le département et financée au moyen de la dotation « forfait autonomie » que l’établissement reçoit de la CNSA (Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie). Ce financement est versé suite à la réalisation et la signature d’un Contrat pluriannuel d’objectifs et de moyens (CPOM) permettant notamment de définir les engagements de l’établissement pour assurer les actions individuelles ou collectives de prévention de la perte d’autonomie.

Chaque année, un arrêté fixe le montant du financement correspondant au forfait autonomie. Il était de 40 millions d'euros pour l'année 2017.

Chaque directrice/directeur de résidence ARPAVIE et son équipe contribuent ainsi au quotidien à mettre en place des activités répondant aux besoins des résidents, en lien et avec le soutien du siège social ARPAVIE.

Aurélie L’HARIDON, en qualité de responsable des projets médico-sociaux assure l’interface entre les résidences ARPAVIE et les Conseils départementaux. Une de ses missions est de centraliser les actions mises en place dans les résidences et de faire partager les expériences de chacun.

« Le forfait autonomie a été déployé dans l’ensemble des résidences ARPAVIE et mis en place suivant les spécificités territoriales. Nos résidences s’efforcent de proposer des actions innovantes et mutualisées pour répondre aux besoins des résidents en matière de maintien de l’autonomie. Aujourd’hui on distingue deux types de fonctionnement au sein d’ARPAVIE pour faire ces demandes de financement. Certains départements ont conclu un CPOM (Contrat Pluriannuel d’Objectifs et de Moyens) par résidence autonomie alors que d’autres ont conclu un CPOM pour l’ensemble des résidences d’un même département. (Exemple : les résidences des Hauts de Seine et de l’Essonne). Ces dispositifs de fonctionnement permettent de diversifier les actions de prévention de la perte d’autonomie à destination des résidents et d’ouvrir nos établissements vers l’extérieur. D’autres publics tels que les jeunes enfants ou les personnes âgées de la commune peuvent ainsi participer aux actions proposées par la résidence. C’est un argument important pour la notoriété de nos résidences et pour l’accompagnement des futurs au sein de celles-ci. »

 

Des actions et des objectifs multiples

Les actions financées sont de natures multiples et répondent toutes à un objectif spécifique mis en avant par la résidence comme :

  • Garder le contact avec la vie extérieure ;
  • Mobiliser les résidents à se déplacer en groupe ;
  • Faire découvrir aux résidents le patrimoine culturel, historique, culinaire ;
  • Apporter bien-être et détente ;
  • Maintenir l'autonomie physique de la personne : motricité, entretien de l’équilibre, souplesse de l’organisme
  • Stimuler tous les sens.

La liste n’est pas exhaustive mais permet de mettre l’accent sur la diversité des animations proposées et leur finalité.

De manière générale, les actions sont proposées en respectant 4 étapes fondamentales :

  • Le diagnostic de départ / le contexte de l’animation au sein de la résidence ;
  • La description de l’action proposée ;
  • Les objectifs visés ;
  • Les indicateurs d’évaluation.
ohmaha
Visite du mémorial américain d'Omaha Beach

En 2017, à titre d’exemple, ce forfait autonomie a permis d’organiser les sorties suivantes :

  • Un déjeuner croisière sur la Seine suivie d’une animation pour les résidents de la résidence Le Bocage à Neuilly sur Marne (93) ;
  • Une journée Spa à Enghien pour les résidents de la résidence Jean Moracchini à Enghien-les-Bains (95);
  • Une journée « plages du débarquement » (résidences la Bastide et les Touleuses à Cergy (95)) ;
  • Une sortie à la crêperie à l’occasion de la Chandeleur pour les résidents de la Résidence Les Mardelles à Brunoy (91).

En 2018, d’autres animations seront proposées et viendront rythmer la vie des résidences ARPAVIE. Une sortie guinguette sera proposée au printemps tout comme des sorties dans les musées ou encore une croisière intergénérationnelle à Auvers-sur-Oise (95) pour découvrir les œuvres et la vie de Vincent VAN GOGH et le mouvement des impressionnistes.

L’idée est de toujours s’adapter le mieux possible aux besoins des résidents accueillis.

Besoin d’informations ? Appelez la résidence au

01 41 09 43 43

Vous avez besoin d'en savoir plus sur notre résidence ?

Contactez-nous