Ça innove chez ARPAVIE

Ça innove chez ARPAVIE

Un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) au même titre qu’une résidence autonomie (RA) peut aussi être un lieu d’innovation multiforme. Francis Manzac, directeur des systèmes d’information et nouveau directeur de l’Innovation nous livre sa vision de l’Innovation au sein d’ARPAVIE. Les changements qui s’opéreront et ceux qui se produiront, transformeront le quotidien de chacun, résident comme collaborateur.

 

L’innovation au sein d’ARPAVIE a pris une place importante et touche aujourd’hui tous les publics, résidents et collaborateurs des résidences et des directions opérationnelles du groupe. Elle a pris une dimension supplémentaire en 2018 avec la création d’ARPAVIE Innovations qui doit permettre à ARPAVIE d’occuper une place de choix dans le champ de l’innovation à destination des établissements pour personnes âgées. Ce champ de l’innovation s’articule aujourd’hui suivant 4 axes stratégiques :  la sécurité, le bien-être et la prévention, la e-santé et le lien social.

francis mazac                              
Francis Manzac, directeur de l'innovation

« Le travail de la direction de l’innovation est de coordonner les expérimentations qui naissent sur le terrain et d’y ajouter toute la méthodologie nécessaire à leur mise en place et à leur déploiement, explique Francis Manzac, tout en y ajoutant des tableaux de bord et des fiches d’évaluation. Les idées nouvelles ne sont pas écartées bien au contraire mais doivent faire l’objet d’une analyse fine suivant les axes stratégiques que nous avons définis, les domaines d’application que nous avons identifiés ainsi que les coûts de fonctionnement inhérents au projet. Une évaluation doit ensuite être réalisée. Cette dernière étape est importante car elle apporte du crédit au projet et permet de faire des demandes de financement auprès des organismes tutélaires. Un des exemples que nous pourrions citer parmi la multitude de projets proposés et celui des verres connectés permettant d’assurer la mesure hydrique et le taux d’hydratation des résidents. Cette expérimentation mise en place à la résidence Antoine de Saint-Exupéry à Villejuif (94) a besoin aujourd’hui, pour être déployée d’une évaluation et d’un suivi pour vérifier si nous pouvons la généraliser aux autres établissements. »

 

L’innovation, un travail de réseau et d’échanges

Medgicnet est depuis peu le nouveau système d'information santé  (en remplacement de l'ancien PSI) destiné aux équipes soignantes des résidences ARPAVIE. Il a été conçu en concertation avec des équipes en résidences pilote et vient d'entrer dans une phase de déploiement sur l'ensemble des EHPAD.

Ce nouveau système d’information, qui constitue le cœur du projet Calypso (nom donné au schéma stratégique du futur système d’information d’ARPAVIE), propose en effet une nouvelle ergonomie de travail aux personnels soignants, une mobilité, l’utilisation d’internet et des connexions partagées à distance mais sécurisées.

La Direction des systèmes d’information et de l’innovation a pour ce faire, déployé une solide équipe d’experts constituée d’un chef de projet, d’une assistance à maîtrise d’ouvrage et d’une directrice de projet. De son côté l’éditeur du logiciel a dédié une équipe composée d’un pôle formation, d’une hotline et d’un pôle de développement de logiciel. La partie la plus importante étant celle réservée à la formation sur le terrain pour les cadres de santé, le directeur, les aides-soignantes, le médecin à raison d’une semaine de formation en présentiel dans chaque établissement recevant le nouveau logiciel.

Coût total du projet : 1,2 million d’Euros. Un effort particulier a été apporté à la conservation et la migration des données de l’ancien logiciel de santé (PSI) vers le nouveau système Medgicnet.

Daphné Savare, directrice de la résidence Les Beaux Monts (EHPAD) à Montreuil (93) nous parle de cette phase de formation et d’accompagnement au nouveau logiciel.

« Le nouveau logiciel de soins Medgicnet a été implanté au sein de la résidence des Beaux Monts la semaine du 12 février 2018. Préalablement à cette implantation, le CODIR de la résidence s’est réuni en présence des intervenants de la Direction des système d’information et de l’innovation d’ARPAVIE afin d’échanger sur la mise en place du logiciel, mais aussi de répondre à nos interrogations. La semaine de formation a été particulièrement appréciée par les collaborateurs qui se sont très vite familiarisés avec l’outil. Ergonomique et moderne, le logiciel de soins Medgicnet est adapté à nos besoins et permet d’améliorer la personnalisation de l’accompagnement apporté aux résidents. Doté de multiples fonctionnalités, c’est un outil d’aide à la décision performant. Par ailleurs, l’attribution des tablettes permet aux professionnels une saisie des données en temps réel ainsi qu’un accès continu aux informations concernant les résidents. Nous remercions vivement toute l’équipe projet SI Santé ainsi que les différents référents missionnés par ARPAVIE pour leur accompagnement, leur disponibilité et leur réactivité ».

 

L’intelligence artificielle au service des résidents

Actuellement, la résidence Saint Lucie d’Issy-les-Moulineaux (92) expérimente la présence d’un humanoïde, le robot Nao, développé en partenariat avec la société Altran, spécialisée dans le développement de programmes et de technologies médicales. Cet établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) a introduit le petit robot pour un essai de six mois dans des ateliers thérapeutiques auprès de résidents souffrant de démences. Au programme : stimulation cognitive via des exercices ludiques pour entretenir la mémoire, motrice lors de séances de gym douce et sensorielle via la confection de pâtisseries.   

« Le robot est un médiateur, un accompagnant du personnel d'ARPAVIE, pas un remplaçant », explique Francis Manzac. « Il est très bien accueilli », ajoute Brune Dirian Angeli, psychologue clinicienne au sein de la résidence médicalisée. Mesurant 58 cm, Nao attire en effet la sympathie. Encore en phase d’expérimentation, les résultats de cette présence atypique se feront connaître en juin 2018. Le Centre national d’évaluation pour la stimulation cognitive (CEN stimco) de l’Hôpital Broca, qui suit cette expérimentation, validera la portée scientifique de cette expérimentation.

 

Nao

L'intelligence artificielle au service des résidents (Robot Nao)

 

ARPAVIE Innovations, pour faciliter l’intégration de l’innovation dans les résidences

Nous vous parlions un peu plus haut de la création d’ARPAVIE Innovations comme d’une entité satellite d’ARPAVIE dédiée à l’innovation. La loi ASV du 29 décembre 2015, relative à l’adaptation de la société au vieillissement, prévoit en effet que les établissements intègrent dans leurs prestations un socle de services numériques à destination des personnes âgées qu’ils accueillent. Or, aujourd’hui, la gestion de l’ensemble de ces établissements est très atomisée, avec un nombre d’exploitants important, une taille souvent modeste et des moyens financiers qui ne leur permettent pas de moderniser leurs systèmes d’informations et de suivre les évolutions technologiques et réglementaires.

ARPAVIE et la Caisse des Dépôts ont souhaité associer leurs expertises et expériences au sein d’ARPAVIE Innovations afin de répondre au besoin d’accompagnement des établissement médico-sociaux pour intégrer les technologies numériques dans leurs stratégies organisationnelles, en termes de qualité de service, de relations avec les usagers ou d’outils de management. ARPAVIE Innovations a donc pour ambition de se positionner sur le marché des solutions numériques à destination des établissements d’hébergement et de services pour les personnes âgées.

Préalablement au déploiement d’ARPAVIE Innovations, une première phase d’étude doit être réalisée dans les 4 prochains mois afin de définir :

  • son modèle économique et son plan de financement,
  • son architecture technique,
  • le catalogue de services numériques qu’elle proposera aux établissements et services d’accompagnement des personnes âgées

La réalisation de cette étude a été confiée à la start-up ALOGIA, société de services de la filière silver économie qui conçoit des solutions innovantes d’aménagement du lieu de vie des seniors et labélisée Jeune Entreprise Innovante par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation

ARPAVIE n’a pas fini de faire parler d’elle sur l’innovation. La fin du déploiement de Medgicnet dans les résidences EHPAD, du SI finance, du SI RH à venir et du développement d’ARPAVIE Innovations alimenteront régulièrement les actualités d’ARPAVIE sur ce champ d’activité. Le site internet d’ARPAVIE sera également concerné par de nouvelles évolutions. Encourageons donc l’Innovation d’ARPAVIE, elle est la force vitale de tous nos changements.

 

Besoin d’informations ? Appelez la résidence au

01 41 09 43 43

Vous avez besoin d'en savoir plus sur notre résidence ?

Contactez-nous