Bien-être au travail

Bien-être au travail : prendre soin de soi pour prendre soin des autres

 

Aujourd’hui, le travail a pris une place considérable dans la société. Après la famille, le travail est l’une des composantes essentielles de notre identité. La question du bien-être et de la qualité de vie au travail prend donc tout son sens. Se sentir bien au travail passe donc par plusieurs facteurs : la santé et la sécurité, l’intérêt du travail, la lutte contre le stress, l’ergonomie, l’environnement de travail, les relations entre collègues et avec sa hiérarchie.

La résidence du Bois Doucet a répondu en 2015 à un appel à projet financé par la région Nouvelle Aquitaine pour soutenir l’établissement dans la mise en place d’actions d’amélioration des conditions de travail. Un cas d’étude à reproduire dans les résidences ARPAVIE.

La directrice de la résidence, Marianne Pannetier, a répondu en 2015 à un appel à projet régional initié par l’ARS (Projet CLACT : Contrats locaux d’amélioration des conditions de travail) visant à obtenir des crédits pour l’amélioration des conditions de travail et la qualité de vie au travail du personnel soignant de l’établissement. Une subvention de 12 200 euros a été obtenue dans le cadre des missions financées par le Fond d’intervention régional (FIR), en vue de soutenir l’établissement pour les actions suivantes :

 

  • Comprendre et prévenir les Troubles Musculo Squelettiques (TMS) du soignant ;
  • Intervention d’un kinésithérapeute ergonome pour la mise en place :
          d’un bilan ergonomique auprès de l’équipe soignante,
          d’un accompagnement individualisé (6 rencontres par collaborateur)

 

relaxation

Ces actions s’inscrivent dans un contexte de constatation d’une augmentation exponentielle des arrêts de travail liés à l’apparition de TMS ou de maladies professionnelles.

La réalisation du bilan ergonomique sur l’année 2016 a permis d’apporter une vue d’ensemble de la situation des conditions de travail de tous les soignants de l’établissement. Cette analyse d’ensemble, formalisée dans un rapport constitue alors une base de données permettant de mettre en place des adaptations techniques, matérielles et organisationnelles. Des recommandations ont été données par le kinésithérapeute ergonome. La direction de la résidence a mis en place un groupe de travail piloté par l'ergothérapeute afin de travailler sur une stratégie pédagogique permettant de concrétiser les adaptations recommandées.

En complément de l’action ergonomique effectuée en 2016, il est développé depuis 2017 une prise en charge individuelle de santé active des professionnels soignants et logistiques. Chaque collaborateur est sensibilisé pour recevoir un bilan kinésithérapique de prévention (évaluation des problématiques rencontrées sur le poste de travail : TMS kinactif  (dispositif d’amélioration du patron moteur) en 49 points avec outils de mesure articulaire et musculaire et outils d’objectivation de la douleur et de la qualité de vie), aboutissant à la prescription d’exercices ciblés et individualisés à réaliser, associé à une rencontre mensuelle sur six mois avec la production d’un bilan final avec diagrammes de progression et préconisations.

Les résultats de cette étude sont attendus et devraient permettre d’améliorer et d’adapter les postures de travail favorisant les troubles musculo-squelettiques et de traiter toutes les conséquences liées à ces phénomènes.

En parallèle à ce projet, un programme de gestion des risques psychosociaux est développé dans la résidence depuis 2012. Il se traduit par :

  • Un soutien psychologique des collaborateurs sur des temps individuels et/ou collectifs. Tous les professionnels de la résidence bénéficient de 5 séances d’analyse de pratiques professionnelles par an. Un temps de psychologue est dégagé des effectifs du budget (0.15 ETP) pour cet accompagnement.
  • L’utilisation des professionnels sur leur temps de pause du fauteuil de relaxation massage (fauteuil à disposition dans l’espace détente du PASA), du matériel de l’espace snoezelen, ainsi que du fauteuil/lit de la salle de repos. Les siestes y sont très appréciées.

Si la qualité des conditions de travail est essentielle pour fédérer l’équipe, les conditions de pause sont tout aussi nécessaires. Un bon espace de détente peut radicalement faire changer l’attitude des collaborateurs. Tous ces services ont des effets positifs : un climat détendu de travail, un bien-être sur son lieu de travail où il fait bon vivre !

 

Ils témoignent

Résidence "Le Bois Doucet", Pierre-Antoine MONVILLE, Psychomotricien

« Depuis quelques mois j’ai pu bénéficier d’un accompagnement avec un kiné ergonome. C’est une prise en charge très intéressante au niveau professionnel et personnel. Il a été à l’écoute des douleurs, des sensations d’inconforts que j’ai pu décrire. A chaque nouvelle rencontre il prenait soin de proposer de nouveaux exercices permettant de rééquilibrer le corps. Ce sont des exercices simples et rapides à faire quotidiennement. Il m’a aussi permis de mettre en relief certaines habitudes posturales influençant l’équilibre du corps. J’ai pu par la suite grâce à un travail de prise de conscience rectifier certaines postures. Aujourd’hui en suivant le programme proposé j’ai pu rééquilibrer plusieurs amplitudes articulaires »

 

Résidence "Le Bois Doucet", Angélique ALLAFORT, Aide-soignante

« Les exercices personnels conseillés par M. ANGIBAUD, kiné ergonome intégrés à mon sport hebdomadaire ont éradiqué mes douleurs physiques et m’ont permis de retrouver un bien-être autant dans ma profession que dans ma vie personnelle »

 

 

 

Besoin d’informations ? Appelez la résidence au

01 41 09 43 43

Vous avez besoin d'en savoir plus sur notre résidence ?

Contactez-nous